Demander l’AAH et la RQTH

Ce post s’adresse aux personnes ayant été diagnostiquée autistes Asperger et qui se demandent si cela vaut la peine de se lancer dans des demandes administratives auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Je parle exclusivement depuis mon expérience personnelle.

J’ai récemment reçu un courrier de ma MDPH me notifiant qu’on m’avait accordé l’AAH (L’Allocation Adulte Handicapé) et la RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé). J’ignore pourquoi certaines demandes sont acceptées et d’autres refusées, le fait est que mon dossier devait être assez détaillé puisqu’on ne m’a même pas convoquée pour évaluer mon « taux de handicap ». J’en suis soulagée car j’appréhendais cet entretien après avoir lu cet article très inquiétant de Wonder Aspie Woman, qui s’est carrément fait humilier lors de sont entretien à la MDPH. Mais là, surprise, l’aide m’est accordée sans chipoter!

Je vais donc expliquer comment j’ai procédé pour ma demande:

1) Télécharger le Dossier de Demande de Compensation du Handicap sur le site de la MDPH de votre département. Ce dossier est à remplir avec le ou la psychiatre qui vous a diagnostiqué.e.

Je ne peux omettre de vous parler de ma psychiatre, une femme formidable qui a appuyé mon dossier. Je pense qu’elle a été d’une grande aide et que c’est un élément indispensable pour faire passer un dossier auprès de la MDPH: avoir à vos côtés un.e professionnel.le qui vous prend au sérieux et vous soutient.

2) Ensuite, dans le Dossier de Demande de Compensation du Handicap, il y a une partie qui vous permet d’écrire une sorte de « lettre de motivation », pour ainsi dire, et je pense que cette partie est vraiment importante. Pour être honnête, je pensais bâcler cette lettre, je ne savais pas quoi dire. Écrire quelques lignes et puis voilà. Rien ne me soûle plus que d’écrire sur moi alors que je n’en n’ai pas envie. MAIS ne commettez pas cette erreur! Je me suis ressaisie et ai déversé sur ce papier tout les problèmes que je rencontrais du fait d’être Aspie. La difficulté à comprendre ce que l’on attendais de moi dans le milieu professionnel. Le licenciement abusifs subi à 20 ans, basé uniquement sur mon manque de compétences sociales, le non-renouvellement de contrats pour les mêmes raisons, la difficulté de travailler en même temps que les études et finalement, le Grand Burn Out qui m’a amené à être SDF pendant un an (true story…). Ok, tous les Aspies n’ont pas d’histoires aussi tragiques (enfin, j’espère!) mais les humiliations et le rejet que nous connaissons TOUS et TOUTES l’est, et il faut laisser transparaître à quel point cela nous handicape dans la vie quotidienne. Je n’encourage personne à faire pleurer sous les chaumières, mais hé, notre handicap est invisible et c’est là une occasion de prouver que nous survivons dans ce monde plutôt que d’y vivre. Alors lâchez-vous, je sais pertinemment que beaucoup d’entre nous ont besoin de ces aides! Dois-je rappeler que ces aides ne sont pas de la charité mais un droit?

3) Montrer que vous savez plus ou moins où vous allez. Ok, vous avez besoin d’un coup de pouce financier (et qui peut vous le reprocher?) mais vous avez un projet professionnel, une sortie de secours. C’est peut-être une formation de documentaliste, une reprise d’étude avec l’ambition de faire un doctorat, une formation de fleuriste, peut importe. Si vous avez des envies, c’est le moment de les coucher sur le papier. Il faut bien préciser que:

– la RQTH vous permettrait de trouver un poste adapté à vos besoins en tant qu’Aspie (besoins qui, rappelons-le, sont non-négociables, comme le fait pour un paraplégique d’avoir une rampe pour son fauteuil), et surtout de vous défendre face à des situations d’abus.

– L’AAH vous permettrait de vivre décemment dans l’attente d’un poste de ce genre ou de mettre en route votre projet, sans avoir la pression d’un boulot à côté, avec toute la fatigue et le stress que cela implique pour une personne autiste.

Voilà les maigres conseils que je peux fournir, si vous avez des remarques, davantage de questions ou vous voulez simplement partager comment ça s’est passé pour vous, balancez-les dans vos comm!