« Range ta chambre ! », ou comment gérer sa porcherie.

Si vous aussi avez toujours pensé que vous êtes trop jolie pour être concernée par les bassesses matérielles du ménage, ce post est pour vous. Un drame existentiel personnel et intemporel Ma mère adore me foutre la honte raconter que quand j’étais enfant et adolescente, on ne pouvait « pas mettre un pied devant l’autre » dansLire la suite « « Range ta chambre ! », ou comment gérer sa porcherie. »

Le kit de l’adulte responsable (1)

Gérer ses finances grâce à la technologie. Voilà des années que je voulais écrire cette série d’articles. Que voulez-vous, maman était très occupée, ces derniers temps. Je passe en un coup de vent pour vous bénir d’un post pragmatique, dans lequel -touchons du bois- je vais rester polie. Enfin, je crois. Si vous lisez ceLire la suite « Le kit de l’adulte responsable (1) »

Bas les pattes : les limites personnelles des personnes autistes

Les neurotypiques ne comprennent pas l’explicite. On leur a appris à sur-interpréter chaque mot et la moindre intonation. Quand ils entendent « Non » ils pensent  « Mais encore ? ». Souvent, ils entendent également « Convaincs-moi ». Voilà le drame neurotypique, et on doit en parler.  Les limites : une  vaste définition  Il y a quelques temps, je parcourais Reddit,Lire la suite « Bas les pattes : les limites personnelles des personnes autistes »

Qui l’eût cru? Pas moi

Voilà un peu plus d’un an que le livre La Fille Sympa a été lâché dans la Nature. Je ne vais pas vous mentir, je ne pensais pas que quiconque pourrait s’identifier à un récit de vie aussi bordélique. Qui donc pourrait s’y retrouver, dans l’expérience la moins universelle du monde? Quand on est autiste,Lire la suite « Qui l’eût cru? Pas moi »

Compenser ou ne pas compenser?

CW : mention de suicide Aujourd’hui j’ai trente ans. Contrairement à nombreux de mes congénères autistes, j’ai survécu à l’entrée dans l’âge adulte sans tenter de mettre fin à mes jours, ce que l’on ne peut pas dire pour un grand nombre d’entre nous. Je sais néanmoins que les nombreuses épreuves que la société validisteLire la suite « Compenser ou ne pas compenser? »

Le bonheur des autistes

Le bonheur des autistes n’intéresse pas les neurotypiques. Surtout pas ceux qui nous voient comme un truc défaillant qu’il faudrait réparer. De quel droit serions-nous heureux, alors qu’eux restent empêtrés dans leurs esprits étriqués, convaincus d’être la norme, ce qu’il « faut » être? Je n’ai jamais eu autant d’ « amis » que quand j’étais malheureuse. Ça lesLire la suite « Le bonheur des autistes »

C’est quoi votre délire avec les câlins?

Au long de ma courte vie de célébrité du dimanche, et à presque trente ans, j’ai souvent eu l’occasion d’entendre cette phrase : « Tu as une telle confiance en toi, tu ne te laisses pas faire, j’aimerais être / que mon enfant soit comme toi ». Soyons clairs, ceci n’est qu’à moitié vrai et je penseLire la suite « C’est quoi votre délire avec les câlins? »