Qui l’eût cru? Pas moi

Voilà un peu plus d’un an que le livre La Fille Sympa a été lâché dans la Nature. Je ne vais pas vous mentir, je ne pensais pas que quiconque pourrait s’identifier à un récit de vie aussi bordélique. Qui donc pourrait s’y retrouver, dans l’expérience la moins universelle du monde? Quand on est autiste,Lire la suite « Qui l’eût cru? Pas moi »

Compenser ou ne pas compenser?

CW : mention de suicide Aujourd’hui j’ai trente ans. Contrairement à nombreux de mes congénères autistes, j’ai survécu à l’entrée dans l’âge adulte sans tenter de mettre fin à mes jours, ce que l’on ne peut pas dire pour un grand nombre d’entre nous. Je sais néanmoins que les nombreuses épreuves que la société validisteLire la suite « Compenser ou ne pas compenser? »

Le bonheur des autistes

Le bonheur des autistes n’intéresse pas les neurotypiques. Surtout pas ceux qui nous voient comme un truc défaillant qu’il faudrait réparer. De quel droit serions-nous heureux, alors qu’eux restent empêtrés dans leurs esprits étriqués, convaincus d’être la norme, ce qu’il « faut » être? Je n’ai jamais eu autant d’ « amis » que quand j’étais malheureuse. Ça lesLire la suite « Le bonheur des autistes »

C’est mercredi, c’est misandrie!

Bonjour, bonjooour, ça faisait longtemps! J’ai été très occupée. C’est même pas une blague, dernièrement j’ai fait des trucs très très sérieux. Disons que j’essaie de me construire une carrière qui me rapporte assez d’oseille pour acheter des croquettes de luxe à mes chats, qui leur rendront le poil soyeux et les feront vivre jusqu’àLire la suite « C’est mercredi, c’est misandrie! »

Le monde de Nathan: têtes à claques et représentations

Alors voilà, hier soir était une de ces soirées où je savais que j’allais me délecter devant une daube, c’est à dire le film au pitch le plus racoleur qui me convaincrait de lui accorder 1h30 de mon existence. Moquez-vous, mais c’est de cette manière que j’ai découvert de véritables perles comme Pitch Perfect, alorsLire la suite « Le monde de Nathan: têtes à claques et représentations »

L’histoire abracadabrante mais vraie de Caliméro

C’est l’histoire d’un gars. Un gars blanc, hétérosexuel et cisgenré. Appelons-le Caliméro. Il est attiré par une fille, qu’il décrit comme « fascinante », il lui fait des tas d’éloges, lui lance subtilement des messages pour qu’elle comprenne qu’il est sensible à ses charmes. Il la voit comme une sorte d’infirmière, à qui il peut confier sesLire la suite « L’histoire abracadabrante mais vraie de Caliméro »

La pointe de l’iceberg, la psychanalyse et le genre.

« La pointe de l’iceberg » J’ai piqué cette expression à Super Pépette qui la prononce dans une de ces vidéos et qui illustre pour moi la perception qu’on a des autistes en société. C’est l’expression que j’ai utilisée face à une amie qui me disait à quel point mon apparence extérieure était trompeuse. Et oui, maLire la suite « La pointe de l’iceberg, la psychanalyse et le genre. »